L'oeuvre de Charles Marcon

 

 

quelques oeuvres commentées

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires, ou des photos que vous voudriez partager.

Les oeuvres présentées ici suivent l'inspiration des rédacteurs plutôt que l'ordre chronologique.

 

Charles marcon Danse peinture.JPG
Danse                                                           Charles Marcon, 1989, peinture 80x80cm

Très illustratif de l'après 1984: renouveau des couleurs brutes et vives, avec des fonds épurés et vifs, davantage de matière.

 

 

 

 

p2 tg e 042.JPG

paysage de bord de mer avec personnages,                                          Charles Marcon, 1971   (encre, gouaches, pastel)

Très original par l'assemblage des moyens, l'usage des couleurs; Bien que le rendu sur un écran puisse s'avérer décevant, ceci donne encore une idée de la puissance créative des années 70.

 

 

 

 

Charles Marcon l'homme qui songe

 L'homme qui songe           Charles Marcon 1980,   peinture  100x65 cm

Quelles pensées absorbent-elles un homme à ce point? Chacun sans doute projettera les siennes dans cette figure de l’homme qui songe. Certes cet homme a perdu la conscience de ce qui l’entoure, son esprit est profondément plongé dans ses pensées.

L’attitude penchée vers le sol, les pieds éclairés peuvent suggérer qu’il médite sur lui-même, sur son lien à la terre qui l’a fait naître. Mais rien n’est sûr, non: peut être une autre expression de cette espèce de perplexité devant l’existence, palpable dans bien de ses œuvres.

Mais est-ce important? La vibration du fond, l’incandescence du corps, cette chair blanche, immatérielle, cette étrange posture, ne l’oublions pas: Marcon compose un tableau. Le sujet ici n’est plus une scène onirique, mais le rêve lui-même. Un état de songe où cette oeuvre habitée nous entraîne.

 

 

 

 

 

le cirque.JPG

Le cirque                                                                     Charles Marcon, 1963  peinture  80x80cm

  Un des rares formats carrés de cette époque. Une vue plongeante sur la piste d’un cirque, entourée par les spectateurs enthousiastes. Un personnage et son énorme ballon, des trapèzes, un chien et des hommes acrobates : la fête bat son plein.   La composition est remarquable de rythme, d’équilibre en suspension. Le ballon jaune, la piste verte, les spectateurs jaunes bordés de rouge forment des cercles concentriques.     Les piliers du chapiteau participent à la perspective plongeante et situent les trapézistes; les quartiers qu’ils délimitent forment autant de variations des quatre couleurs de cette oeuvre.   Cette magnifique invention des pointillés donne substance à l’ espace, qui prend  couleur et lumière.   Une composition rythmée, joyeuse, poétique.  

 

 

 

 

 

Charles Marcon double regard, encre et gouache 1971.jpg

 Un double regard                                                      Charles Marcon 1971  technique mixte    72x72 cm

  Etonnant travail que celui des années 1970-1972. Un dessin d’une densité rare, des gouaches dominantes de  bleu, jaune et blanc. Marcon « creuse le coup » comme il aime à dire..   Plus que jamais un caractère à la fois énigmatique et affirmé. L’artiste n’est plus revenu par la suite sur cette combinaison où il affirme pourtant une personnalité absolument unique.

 
 
 
 
 
 
 
Charles Marcon Duo nocturne peinture 1973

  Duo nocturne                                                      Charles Marcon  1973       peinture 91x96 cm  

Un paysage abstrait, la nuit. Le sol se confond avec le ciel étoilé. Deux personnages auréolés se répondent. Ils sont comme symbolisés, se suffisent à eux même, -on pourrait découper cette toile en plusieurs tableaux.   Tout se passe comme si  à partir d’une scène réelle l’artiste  en avait pris chaque acteur (-l’arbre, les personnages, la nuit),  l’avait réduit en symbole, puis remis à sa place dans le paysage, ainsi devenu symbole, lui aussi.   « Le bleu fouillis des claires étoiles » se retrouve au sol comme reflété dans un miroir: Verlaine aurait aimé.

 

 

 

 

 

Charles Marcon personnages allégoriques peinture 1964.JPG

Personnages Allégoriques                                                                Charles Marcon 1964  peinture  65x100cm

On ne trouvera guère de telles attitudes, si différentes, réunies dans la réalité. On dirait une de ces scènes classiques, prétextes aux études de modèles. La couleur éclaire les personnages comme en clair-obscur. Les taches colorées jouent ici un rôle essentiel : tout en participant à l’équilibre de la composition, elles lient ces personnages dans cet espace qu’elles définissent et délimitent. Le décor est mort, place aux symboles, place à la substance de l’espace.

 

 

 

 

 

Charles Marcon Personnages dans un paysage, peinture.jpg
Personnages dans un paysage                                                       Charles Marcon 1976    56x75cm

Il faut parfois du temps avec Charles Marcon, un regard attentif pour se laisser entraîner dans ce tableau confinant à l'abstrait.La perspective est parfaitement en place, la composition et le mouvement dégagent une poésie puissante, qui une fois distillée, ne s'estompe pas.

 

 

 

 

 

 

Charles marcon  personnages 1979 JPG

personnages  1979  peinture (65x100 cm)

Délicatesse des tonalités, personnages énigmatiques, une image symbolisant sans doute des aspects de la vie personnelle de l'artiste, dont la silhouette occupe le centre du tableau. Chacun imaginera un dialogue entre ces êtres, seul l'artiste sait lequel -et ce n'est pas si sûr: l'image, la composition prennent leurs droits elles aussi.

 

 

 

 

 

 

 sans titre.JPG

sans titre                                                                                                          Charles Marcon 1970,  encre et gouache  (59x72cm)

Suivant un de ses schémas favoris, le peintre dispose dans un paysage plusieurs personnages dans une mise en scène mystérieuse. La femme étendue dans l'herbe est approchée par une silhouette tendant le bras vers elle; à l'arrière plan, un groupe de gens, témoins agités de cette scène. la chaleur est palpable, le soleil implacable.

Le dessin est très fouillé, particulièrement le talus arboré protégeant de son ombre la figure allongée, ou encore cette silhouette un peu menaçante émergeant à droite du tableau. Les jus bleus, roses, jaunes, vert finement mixés ajoutent encore à la générosité de cette oeuvre. Encore un bel exemple de cette période 1969-1972 qui atteint des sommets expressifs et esthétiques très personnels.

 

 

 

 

 

 

Charles Marcon Lune et mer.JPG

Lune et mer                                      Charles Marcon 1972, peinture  (65x100cm) 

Ici on rend l'éclairage de la lune sur un bord de mer. La lumière émane du sol, éclaire la lune sombre. L'effet est saisissant, et rendu si singulièrement vraisemblable. Une magie qu'il est ingrat de rendre sur un écran de PC...

 

 

 

 

 

 

Charles Marcon Météores 1993.JPG

Météore                                                    Charles Marcon 1993, peinture   (80x80cm)

Un paroxysme dans l'usage des couleurs vives des années 90. La vibration est à la limite du physiquement supportable, et pourtant...

 

 

 

 

 

 

Charles Marcon Village sous la lune.jpg

Village sous la lune,                              Charles Marcon, 1993 peinture (30x30 cm)

Une des compositions les plus abouties de l’artiste, un des dessins les plus audacieux. A l’instar des cubistes, Marcon nous enveloppe des façades qui entourent cette petite placette de village. Le spectateur se retrouve projeté en son milieu, en perçoit tout le contour, fait d’ombres noires et de murs éclairés.La lumière argentée de la lune se reflète ici et là en scintillements. La matière grumeleuse des aplats éclairés tranche avec le travail à l’encre de chine appliquée sur la couleur un peu comme un graveur creuse sa plaque. L’ensemble est d’une inspiration fulgurante. Sobriété, inspiration, rigueur, poésie.

 

 

 

 

 

Charles Marcon polo triangulaire.gif

Triangulaire                               Charles Marcon , 2002  peinture  65x100cm

Un match de polo devient une danse de couleurs. (Prendre aussi le temps de regarder la subtilité du dessin).

 

 

 

 

 

 

 Chavanay.JPG

 Chavanay                                                     Charles Marcon  2002   technique mixte   30x30 cm

Les années 2000 voient le retour à des formats carrés de taille réduite. Ils sont pour l’artiste l’occasion d’explorer de nouvelles combinaisons de techniques mixtes, enrichies de tonalités délicates. Ce paysage de Chavanay, son pays d’enfance au pied du mont Pilat, qui rassemble en une nouvelle composition tant de trouvailles et de manières développées au long de son parcours.

 

 

Ajouts récents:cliquer sur les images pour les agrandir.

 

marcon bord de mer                                                 marcon printemps.JPG                                   

1971, sans titre                                                                                                                               Printemps , 1996.

Sur un fond de bord de mer, des gens semblent attentifs au couple                          Trois arbres dansent dans un pré fleuri baigné de lumière printanière.

qui se détache à l'avant plan, en jaune, portant sans doute un enfant.

Probablement autobiographique.

 

Ch Marcon disciples.JPG

Les disciples, 30x30cm

Ces trois personnages issus du monde marconien sont comme éclairés par le sol; Une des plus belles trouvailles de ce bijou est " l'ombre " que projette le groupe sur le sol: claire, jaune vif, elle équilibre la lumière du premier plan; sa présence vient comme couronner cette oeuvre à la fois très élaborée et pleine de poésie.